___ Infos _________

PNG - 350.5 ko
Saint-Joseph_pdf

PNG - 77 ko
1er-mai-2014-420

Saint Joseph Bon Espoir on Facebook

Accueil du site > Saint Joseph > Connaître Saint Joseph > Thérèse d’Avila et Saint Joseph

Thérèse d’Avila et Saint Joseph

vendredi 27 mars 2009


Voulez-vous réussir dans toutes vos entreprises ? Thérèse d’Avila fonde en 1562 le premier carmel de la réforme, qu’elle confie à saint Joseph : Le couvent saint Joseph d’Avila sera le premier d’une entreprise qui renouvellera l’Eglise et la prière contemplative.

" Dieu donne à d’autres Saints de nous secourir dans tel ou tel besoin ; mais le glorieux saint Joseph, je le sais par expérience, étend son pouvoir à tous. Notre Seigneur veut nous faire entendre par là que , de même qu’Il lui fut soumis sur cette terre d’exil, reconnaissant en lui l’autorité d’un père nourricier et d’un gouverneur, de même Il se plaît encore à faire sa volonté dans le ciel, en exauçant toutes ses demandes.’ ( Autobiographie, VI, 7-8)

Thérèse d’Avila ajoute :

" Connaissant par une si longue expérience l’étonnant crédit de Saint Joseph auprès de Dieu, je voudrais persuader tout le monde de l’honorer d’un culte particulier. Jusqu’ici, j’ai toujours vu les personnes qui ont eu pour lui une dévotion vraie et soutenue par les oeuvres, faire des progrès dans la vertu : car ce céleste protecteur favorise d’une manière frappante l’avancement des personnes qui se recommandent à lui. Déjà, depuis plusieurs années, je lui demande, le jour de sa fête, une faveur particulière, et j’ai toujours vu mes désirs accomplis…"

" Je conjure, pour l’amour de Dieu, ceux qui ne me croiraient pas, d’en faire l’épreuve ; ils verront , par expérience, combien il est avantageux de se recommander à ce glorieux Patriarche et de l’honorer d’un culte particulier. Les personnes d’oraison, surtout, devraient l’aimer avec une filiale tendresse.Les personnes d’oraison, en particulier, devraient toujours s’attacher à lui ; car je ne sais comment on peut penser à la Reine des Anges au temps qu’elle vécut auprès de l’enfant Jésus, sans remercier saint Joseph de les avoir si efficacement aidés. Que ceux qui ne trouveraient pas de maître pour leur enseigner l’oraison prennent pour maître ce glorieux saint, et ils ne s’égareront pas en chemin. "


Recommander ce site | Imprimer cet article


web-paroisse© 2014 - | Plan du site | Espace privé | |  RSS 2.0 Suivre la vie du site