Inauguration de la maison de Joseph

En cette fête de saint Joseph, je suis heureux d’inaugurer la maison de Joseph, ici au sanctuaire Saint-Joseph de Bon Espoir, à Espaly.

inauguration maison Saint Joseph - Mgr Crepy

– Une fois encore, nous pouvons admirer la beauté et la richesse géographique de ce site du Puy, avec le sanctuaire Saint-Michel occupant le dyke d’Aiguilhe, le mont Anis avec la cathédrale Notre-Dame du Puy, le rocher Corneille avec la statue de Notre-Dame de France, et le rocher d’Espaly avec le sanctuaire Saint-Joseph de Bon Espoir. Si la basilique de Saint-Joseph est relativement récente comparée à d’autres lieux de culte comme la cathédrale et Saint-Michel d’Aiguilhe, l’histoire chrétienne à Espaly est, elle aussi, bien ancienne. Les historiens  font ainsi état de la présence d’un couvent, dans les chroniques de l’an mille et Prévole d’Anduze, évêque du Puy attribua à ce couvent le droit paroissial sur Espaly ; et en mille quarante, un autre évêque, Etienne de Mercœur accorda à ce même couvent les droits de sépultures sur les nobles maisons d’Espaly. Pons et Ovan d’Espaly, d’autres évêques, souscrivirent à cette concession. Tous ces faits montrent combien le christianisme a marqué l’histoire de notre région et combien ces beaux édifices nous parlent encore aujourd’hui de la foi et de l’espérance chrétienne au cours des siècles.

– Cette statue, en béton armé, haute de vingt-deux mètres quarante, représente le charpentier Joseph avec Jésus dans le bras gauche. Elle domine la ville d’Espaly Saint Marcel.

En 1855, une des grottes d’Espaly est habitée par une veille fille, Pélagie Séjalon, qui a pour amie Anne-Marie Buffet.  Anne-Marie et sa compagne nourrissaient une forte dévotion pour Saint Joseph qu’elles prirent l’habitude de prier dans une niche rustique du rocher d’Espaly.  Leur engouement  fut  contagieux et la grotte devint lieu de pèlerinage.

L’idée de la statue monumentale, autant qu’aux Jésuites, remonte à Monseigneur de Morlhon, qui, en 1862, après avoir inauguré la statue de Notre-Dame de France, songe à compléter la Sainte Famille en élevant une statue de saint Joseph sur ce rocher d’Espaly.  Sa mort met le projet en sommeil mais l’abbé Fontanille le reprend avec passion et le mène à bien.

Divers projets sont alors mis en concurrence et soumis au pape Pie X qui opte pour celui du frère Jésuite, André Besquet.

La statue monumentale, en béton, est inaugurée le 11 Avril 1911 par l’évêque du Puy, Monseigneur Thomas-François Boutry.

Si aujourd’hui il nous faut envisager avec les pouvoirs publics la consolidation de la statue, il n’en demeure pas moins que le diocèse du Puy et les amis du sanctuaire Saint-Joseph d’Espaly ont fait, au cours de la dernière décennie, un effort considérable pour permettre au sanctuaire d’accueillir les pèlerins et de vivre une démarche de foi.

Je voudrais exprimer ici ma grande reconnaissance à toutes les personnes qui ont mené à bien cette belle réalisation et ont permis que nous soyons réunis aujourd’hui pour cette inauguration. Permettez-moi d’évoquer ici Mgr Henri Brincard, qui a soutenu fortement les projets de rénovation mais aussi ceux d’aménagement de la maison de Joseph, avec des travaux importants et une belle scénographie. Je voudrais remercier aussi les membres de la communauté Saint-Martin qui ont eu la charge de ce sanctuaire, depuis leur arrivée au Puy. Je pense en particulier à Don Stéphane qui a beaucoup œuvré pour le renouveau du sanctuaire avec beaucoup d’énergie et de créativité. Merci aussi bien sûr à Don Thomas, curé de la paroisse Saint-Laurent et à Don Hervé, recteur du sanctuaire qui, entre autres, a veillé à la bonne organisation de cette inauguration. Je voudrais aussi remercier  les entreprises qui, au cours de ces dernières semaines, ont donné un sérieux coup de main afin que tout soit prêt aujourd’hui, et le grand coordinateur des travaux, Monsieur Gilles Chaussinand,  qui jusqu’à hier soir tard, s’est assuré que tout était bien en place. Grand merci aussi à tous les bénévoles qui œuvrent au sanctuaire depuis longtemps.

– Maintenant, il ne reste plus qu’à confier à saint Joseph l’avenir du sanctuaire qui lui est dédié. Dans l’agglomération du Puy, nous avons la chance d’avoir plusieurs sanctuaires.  Dans les mois qui viennent, il sera bon de réfléchir à la manière dont les pèlerins peuvent découvrir chacun d’entre eux et y vivre une expérience spirituelle. J’entends parfois dire qu’il faut que la sainte Vierge laisse un peu de place à saint Joseph…  il nous faudra œuvrer, avec ce renouveau du sanctuaire, à permettre à tous d’entrer dans la joie de la Sainte Famille. Marie comme Joseph nous présentent Jésus et c’est là l’essentiel : comment ces hauts-lieux spirituels – dans tous les sens du terme – sont-ils un signe et un appel à découvrir, par leur beauté et leur témoignage, le Christ, le Fils de Dieu qui sans cesse nous invite à découvrir combien Dieu nous aime ?

+ Luc Crepy, évêque du Puy-en-Velay

1er mai 2017

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Actualités et .